Les X en colère !

Bienvenue !


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

LA THEORIE DU GENRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 LA THEORIE DU GENRE le Lun 11 Juil - 22:24

Si ce n’est plus le biologique qui détermine le genre mais le social,
ceci dit pourquoi pas ?
Quelles conséquences pour la filiation ?
Je m'interroge................................................
On EST du bio ou du social ?
Comprenne qui pourra !


Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.wanadoo.fr/melanome-maryvonne

2 Re: LA THEORIE DU GENRE le Mar 12 Juil - 1:42

Le social qui prévaut sur le biologique c'est l'apanage de la grande évolution de l'Homme.
Nous ne sommes plus que des êtres sociaux, d'ailleurs nous ne savons plus vivre sans le maximum d'outils de communications.
Heureusement que pour le biologique, la grande évolution a mis sur notre route l'ADN...ça fait toujours une branche à laquelle se raccrocher quand on se casse allègrement la figure de l'arbre généalogique à cause du poids de la croix du X autour de notre cou.
Wink

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: LA THEORIE DU GENRE le Mar 12 Juil - 11:05

Sans forcément parler de "social" il est clair que notre construction personnelle se base à la fois sur de l'inné (biologique), et de l'acquis (éducation, vécu).

C'est pourquoi rien n'est tout noir ou tout blanc. Les gens savent rarement être dans le juste-milieu, il faut sans cesse que ce soit tout l'un ou tout l'autre. Pourtant c'est même "scientifiquement" impossible. Nous sommes tous un mélange d'inné et d'acquis.

Nous ne naissons pas tous égaux face à la souffrance, tout comme les animaux, il y aura toujours les dominants, et les soumis, les plus faibles.
Notre cas illustre bien cette théorie. Certains adoptés, nés sous X arrivent à vivre malgré cette situation, plus ou moins bien, en se posant plus ou moins de questions ... d'autres ne gèreront jamais, et n'arriveront jamais à se construire, malgré parfois une bonne éducation dans une famille adoptive aimante.

Pourquoi ne sommes nous donc pas tous égaux face à ça ? bien justement en partie à cause du biologique. De ce que l'on a vécu et ressenti in utero, dans les premiers jours ou mois de nos vies. Je rejoins les psys qui affirment que ce début de vie est primordial dans la définition du caractère de la personne, ça parait même logique. Et qu'importe finalement le vécu après. Une séparation d'avec sa mère à la naissance est un traumatisme à vie pour une personne, même aimée par la suite, cela panse les blessures mais ne les soigne pas. Etre issu d'un déni de grossesse aura forcément aussi des conséquences sur l'homme ou la femme qui toute sa vie ne se sentira pas à sa place, en trop, dérangeant les autres, comme un intrus ...

Vient s'ajouter à ce traumatisme primitif, l'héritage biologique et psychologique naturel. Je reste persuadée que même si l'éducation joue beaucoup, on garde une partie du caractère de ses parents de naissance (ou de la famille). Combien de gens disent souvent "oh cet enfant a les mêmes mimiques/comportements que sa mère lorsqu'elle était petite" .... si ça c'est pas de l'inné et du bio.

Voilà tout ça pour dire, que oui le social est important également, c'est à nous de nous construire à ce niveau là, tout en essayant de s'affranchir des modèles sociaux à la mode (mais ça c'est un autre sujet), mais le biologique est déterminant et quiconque le nie se voile la face et n'a rien compris à la vie.
Malheureusement, tout les psys qui nient cela sont justement, comme Levy-Soussan par exemple, incapables de comprendre notre souffrance.

Petit quart d'heure philo, mais j'aime bien, ça change, et je trouve le sujet intéressant Very Happy

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: LA THEORIE DU GENRE le Mar 12 Juil - 11:06

Au passage Isa, j'aime beaucoup l'image évoquée par ta dernière phrase, faudrait arriver à mettre ça en dessin, ce serait très parlant Wink

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: LA THEORIE DU GENRE le Mar 12 Juil - 13:03

C'est pourtant pas faute d'essayer de s'y accrocher...un peu..., à ce foutu arbre Very Happy

Je rejoins ton quart d'heure de philo, 'Drey, j'aime bien aussi. Tout comme la théorie de l'inné et l'acquis, savant mélange dont nous sommes tous faits.

Quant à la phrase d'Amat, tout dépend du sens que l'on donne au mot "genre"...
Je m'en suis tenue à la définition apprise à l'école. Ce qui laisse présager bien des magouilles encore au niveau des naissances.

Maintenant, pour reparler de l'évolution, le "social" c'est la marque-même de l'évolution, tout comme l'est l'acquis, alors que le biologique comme l'inné c'est tout ce qui laisse voir l'être "brut", là où nulle trace de morale judeo-chrétienne ni d'éducation n'est encore venue se mettre. En gros c'est tout ce qu'on voudrait laisser aux animaux et qu'en tant qu'Homme on voudrait glisser sous le tapis parce que ça fait sale, mais que dans les faits on utilise allègrement parce que de là vient également les sentiments primaires à commencer par l'instinct de survie.

Ceci dit, le seul genre que je me connaisse, outre un féminin appuyé par mes prénoms, c'est le "genre-cassé" par le début de son histoire et tout ce qui a pu s'ensuivre de constations de mensonges, peut-être encore bien plus destructeurs que les faits eux-mêmes.




Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum