Les X en colère !

Bienvenue !


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

ça ne passe pas, au contraire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 ça ne passe pas, au contraire le Dim 12 Aoû - 20:22

Bonjour à tous,

j'ai décidé de m'inscrire sur le forum pour pouvoir parler avec des personnes qui comprendront mieux que les autres ce que je ressens, et pour faire part de ma recherche d'origine.

Il y a quelques années j'ai recherché ma mère avec le CNAOP, il l'ont retrouvé.
Elle ne veux pas entendre parler de moi. Après toutes ces démarches, cette attente, quelle déception... c'est comme si elle me reniait une deuxième fois. Elle ne s'oppose pas à la levée du secret après sa mort: maigre consolation... Je dirai même quel paradoxe. Attendre la mort de celle qui vous a donné la vie pour savoir, c'est très étrange.

Aujourd'hui dans ma vie d'adulte cela me pose de nombreux problèmes, comme beaucoup je n'ai pas confiance en moi. Cela impacte mes relations avec les autres et à fortiori mon travail car je suis très timide. Et pire, cela me pose un problème pour devenir mère à mon tour.
Avec les années je pensai que ça s'estomperait, je me suis trompée.
Et même si j'aime beaucoup la famille qui m'a élever, il n'en reste pas moins que plus les années passent et plus je me rend compte que je ne leur ressemble pas...

Je suis en colère que cette pratique perdure car même si aujourd'hui je sais ou je vais j'ai besoin de savoir d'ou je viens.

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: ça ne passe pas, au contraire le Lun 13 Aoû - 19:28

bonjour Amelie !je viens de lire ton message je sens beaucoup de souffrance de frustration et cela peut se comprendre aisement!tu as retrouver ta mère biologique mais celle ci refuse de te voir c'est son choix! je pense qu'il faut que tu continues ta vie mais en te faisant aider car tu n'y arriveras pas toute seule ! beaucoup de personnes n'arrivent pas à retrouver leur mère biologique je pense que tu as fait un grand pas il ne faut pas rester sur un echeque mais je comprend tout ta fais ta douleur ! courage ! beatrice

Voir le profil de l'utilisateur

3 Merci Béa le Mar 14 Aoû - 14:39

bea3862 a écrit:bonjour Amelie !je viens de lire ton message je sens beaucoup de souffrance de frustration et cela peut se comprendre aisement!tu as retrouver ta mère biologique mais celle ci refuse de te voir c'est son choix! je pense qu'il faut que tu continues ta vie mais en te faisant aider car tu n'y arriveras pas toute seule ! beaucoup de personnes n'arrivent pas à retrouver leur mère biologique je pense que tu as fait un grand pas il ne faut pas rester sur un echeque mais je comprend tout ta fais ta douleur ! courage ! beatrice

Merci Bea pour ta réponse.

Pour la souffrance oui, c'est sure que ça fait mal, quelque part 23 ans après je me disais qu'elle m'avais eu jeune et que du fait, avec l'âge, elle reverrai peut être sa position... La frustration: à priori mes grands-parents l'auraient aidé pour qu'elle me garde...
Dans tous les cas, il faut faire avec et comme tu dis avancer.

Avec de l'aide je l'ai déjà fait mais souvent les psys essaient d'atténuer la situation, voire de positiver, j'aimerai bien les y voir. j'en ai entendu des trucs affraid : "elle a eus du courage, elle aurait pu vous abandonner dans la rue ou avorter" C'est vrai, j'ai eu une super maman, qui a priori a bu et pris d'autres choses pendant sa grossesse certainement en espérant me perdre avant le terme... (j'en veux pour preuve mon dossier médical de naissance) Positiver ce genre de comportement irresponsable et lâche m'est impossible... cela m'a juste donné une bonne excuse pour faire n'importe quoi à l'adolescence jusqu'à la dépression.

Maintenant que je suis adulte et beaucoup plus stable je fais avec, même si forcément on y pense et quand on tente d'oublier, c'est encore pire. Quant aux difficultés que ça pose j'essaie de faire avec, certains jours seront toujours plus durs que d'autres, mais ça c'est pour tout le monde pareil.

Encore merci pour ton message, ça fait du bien de pouvoir parler librement car ça reste trop souvent un tabou.


Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: ça ne passe pas, au contraire le Mar 14 Aoû - 15:34

Amélie23 a écrit:
bea3862 a écrit:bonjour Amelie !je viens de lire ton message je sens beaucoup de souffrance de frustration et cela peut se comprendre aisement!tu as retrouver ta mère biologique mais celle ci refuse de te voir c'est son choix! je pense qu'il faut que tu continues ta vie mais en te faisant aider car tu n'y arriveras pas toute seule ! beaucoup de personnes n'arrivent pas à retrouver leur mère biologique je pense que tu as fait un grand pas il ne faut pas rester sur un echeque mais je comprend tout ta fais ta douleur ! courage ! beatrice

Merci Bea pour ta réponse.

Pour la souffrance oui, c'est sure que ça fait mal, quelque part 23 ans après je me disais qu'elle m'avais eu jeune et que du fait, avec l'âge, elle reverrai peut être sa position... La frustration: à priori mes grands-parents l'auraient aidé pour qu'elle me garde...
Dans tous les cas, il faut faire avec et comme tu dis avancer.

Avec de l'aide je l'ai déjà fait mais souvent les psys essaient d'atténuer la situation, voire de positiver, j'aimerai bien les y voir. j'en ai entendu des trucs affraid : "elle a eus du courage, elle aurait pu vous abandonner dans la rue ou avorter" C'est vrai, j'ai eu une super maman, qui a priori a bu et pris d'autres choses pendant sa grossesse certainement en espérant me perdre avant le terme... (j'en veux pour preuve mon dossier médical de naissance) Positiver ce genre de comportement irresponsable et lâche m'est impossible... cela m'a juste donné une bonne excuse pour faire n'importe quoi à l'adolescence jusqu'à la dépression.

Maintenant que je suis adulte et beaucoup plus stable je fais avec, même si forcément on y pense et quand on tente d'oublier, c'est encore pire. Quant aux difficultés que ça pose j'essaie de faire avec, certains jours seront toujours plus durs que d'autres, mais ça c'est pour tout le monde pareil.

Encore merci pour ton message, ça fait du bien de pouvoir parler librement car ça reste trop souvent un tabou.


bonjour Amelie, contente aussi de pouvoir parler de nos douleurs ressentis avec des personnes qui vivent les mêmes drames ! ils me font rire les psy ils y connaissent rien et se permettent de dire des choses inappropriées et qui font encore plus mal que d'apaiser ! comment peut on grandir évoluer quand on sait que notre mère ne nous pas voulu? voila la question !comment vivre avec ça? on ne vit pas on survie enfin je pense; pardonner? je ne sais pas si on peut!je me retrouve un peu une adolescence chaotique il n'y a que 8 ans que je suis stable (il était temps lol j'ai 50a) je pense qu'on ne pas oublier même si on le voulait même si parfois on va mieux mais trop de questions restent en suspend sans réponse! je voulais te demander comment tu avais eu ton dossier médical? merci! en tout cas il faut continuer à survivre à tout ça !! courage et n'hesites pas si tu as besoin de parler je peux te donner mon adresse mail si tu veux! a bientot de te lire bises bea

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: ça ne passe pas, au contraire le Mar 14 Aoû - 20:36

Re Béa,

je serai contente que l'on continue à discuter en mp, mais vu que je viens d'arriver sur le forum les mp ne sont pas encore actif, mais des que ça sera le cas je te laisserai mon adresse mail.

Pour mon dossier médical, je n'en ai qu'une page. C'est la ddass qui me l'a donné lors de l'ouverture de mon dossier qui ne contenait pas grand choses à part ça, il faut dire que je n'étais pas disposée à repartir les mains vides. Ensuite les autres infos que j'ai étaient dans mon carnet de santé. J'avais bien demandé mon dossier médical à l'hôpital ou je suis née, mais même avec l'appui de mon médecin traitant ils ont toujours refusés de me le faire parvenir...

Tu as tout à fait raison, on survie, et quand je vois des personnes de 80 ans qui cherchent encore, voire des descendants de personnes nées sous x, je me dis que c'est le combat de toute une vie.

Les psys: j'ai tenté les psychologues, mais je ne recommencerai pas, ils ne savent pas de quoi ils parlent, et ça peu avoir un effet désastreux. Et je finis par me demander si ils vont bien eux mêmes pour raconter de tels bêtises Mad

Pardonner: ça reste ma mère quoi qu'elle est fait mais en même temps "charité bien ordonnée commence par soi même" donc pardonner ça reste compliqué.
Puis le fait de ne pas avoir d'enfant ne me permet pas non plus d'avoir de l'empathie, c'est d'ailleurs peut être pour ça que je n'en ai pas. Ah, un psy serait là, il dirait que ça progresse...

A bientôt Béa.




Voir le profil de l'utilisateur

6 CNAOP le Mer 29 Aoû - 21:15

Bonsoir Amélie
Moi aussi ma mère a été retrouvée et contactée par le CNAOP qui avait mandaté pour cela une assistante sociale de l'Isère où réside ma mère.
Je vous invite à écrire au CNAOP et demander le rapport établi lors de ce contac.
Peu de personnes savent qu'elles sont en droit de réclamer ce document, j'ai été le premier à le faire ma demande a été discutés en Conseil d'Administration et acceptée, à ma grande suprise et joie. J'ai été surpris de ce qui avait été écrit sur ce contact avec ma mère.

Cela me permet aujourd'hui d'insister sur cetains points car comme j'ai un écrit, document officiel émanent d'une personne assermentée, de contester des procédure et attitudes du CNAOP vis à vis de moi.
Je pense que M. Chabrol, Sécrétaire général, agit de la sorte avec toutes les personnes faisant appel à cette commission.
Il ne faut pas hésiter à contester.

Bon courage
Bien cordialement votre
Denis

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum