Les X en colère !

Bienvenue !


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Rejet du pourvoi en cassation de Julien Charnolé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

http://www.courdecassation.fr/jurisprudence_2/premiere_chambre_civile_568/560_1er_20206.html

http://www.wat.tv/video/prive-paternite-par-justice-29hrn_2i0u7_.html


De tout coeur avec Julien, quelle injustice !
Quelle sera la suite ? cour européenne des droits de l'homme ? si c'est le cas nous serons là, sur place, nous ferons le déplacement pour soutenir Julien, c'est certain !

Je suis dégoûtée des politiques et de la justice, vraiment.

J'en profite pour mettre ce lien, d'actualité, en espérant une réponse rapide de la part du ministère de la justice :

http://www.senat.fr/questions/base/2011/qSEQ11051348S.html

Modalités de contrôle de l'État sur les organismes privés agréés pour l'adoption et extension des voies de recours
13 ème législature

Question orale sans débat n° 1348S de M. Jean-Claude Carle (Haute-Savoie - UMP)
publiée dans le JO Sénat du 26/05/2011 - page 1349
M. Jean-Claude Carle appelle l'attention de M. le garde des sceaux, ministre de la justice et des libertés, sur les modalités du contrôle exercé par l'État sur les organismes privés agréés pour l'adoption et habilités à servir d'intermédiaire entre adoptants et adoptés, tant dans le domaine de l'adoption nationale qu'internationale.
En particulier, une affaire navrante, dite « affaire Charnolé », a révélé récemment le cas d'une dérive éthique grave au sein de l'un de ces organismes, lequel aurait poussé un parent en situation de détresse à abandonner son enfant.
Il lui rappelle qu'il n'existe, à ce jour, aucune charte déontologique applicable à ces organismes qui permettrait de garantir le respect des principes éthiques de l'adoption.

Il souhaiterait connaître les moyens dont dispose l'administration pour contrôler ces organismes et s'assurer que l'adoption préserve réellement l'intérêt supérieur de l'enfant, à l'exclusion de tout autre. Il souhaiterait également savoir quelles mesures le Gouvernement entend prendre afin que des « affaires similaires » ne puissent se reproduire.
Il souhaiterait également demander s'il ne serait pas possible, et même souhaitable, de mettre en place une voie de recours pour le cas où un père ne serait informé de sa paternité que plusieurs mois après la naissance de l'enfant, et alors qu'une procédure d'adoption est en cours, comme dans le cas de « l'affaire Charnolé ».

L'histoire de Julien à voir et écouter attentivement samedi sur TMC (voir ici : http://lesxencolere.forumactif.com/t153-reportage-sur-tmc-samedi-4-juin)

Voir le profil de l'utilisateur

2 quel écoeurement le Jeu 2 Juin - 13:00

C ' est vraiment dégoutant , quel écœurement , il n' y a pas d' autres mots !!On subtilise son enfant à Julien , et malgré tous les faits reprochés à l' œuvre privée d' adoption , et les erreurs de la cour d' appel , la justice française a spolié à nouveau le papa !!
Si Julien va à la cour européenne de justice c' est sur on sera présent pour le soutenir !!
SCANDALEUX affraid

Voir le profil de l'utilisateur
Quelle démesure ! Y a t-il vraiment une justice dans ce pays ! Pour certains certainement mais nous n'en faisons pas partie.
Nous sommes tous de tout coeur avec toi et ta famille Julien nous ne laisserons pas faire car les magouilles des oeuvres privées on connait alors nous serons toujours là pour te soutenir.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum