Les X en colère !

Bienvenue !


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

bréve présentation d'un colérix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

merci, merci pour vos réponses et votre accueil c'est bien sympas ....En fait je suis né sous un beau x a l'hopital Antoine béclér a clamart (92) et en suite j'ai été placé a la pouponiere d'Antonny (histoire de mieux brouillé les pistes, merci l'état....)en tant que pupille... Une chance ou pas? , j'en sais toujours rien ,je n'y suis résté que six mois avant d'étre adopté avec le changement de nom et prénoms qui vont avec... biensur..!!! ( du moin pour mes soeurs et moi-méme) je ne sais pas comment sa c'est passé pour vous et les autres..??
Hééé oui.... j'ai encor beacoup de mal avec toutes ses incompréhensions, méme avec mes 34 ans j'en veux toujour à l'état de perméttre d'accouché sous x et j'crois que j'en voudrais a vie a celle qui m'a abandonné.
Avec mes soeures (j'en ai deux) on s'appel les NSX , just pour dire que c'est encré en nous... je me le suis méme fait tatoué pour éssayé de d'atténuer la rencoeur, mais sa ma juste permis d'accepté vite fait la situation...et aussi d'en fair d'autre toujour en rapport.
une petite question svp, a quoi servent les fichiers famille que l'on trouve sur la page d'accueil? merci..
jipé colerx... Smile

Voir le profil de l'utilisateur

2 fichier famille le Ven 6 Mai - 12:31

Les fichiers famille se sont les personnes qui sont en recherche d' un enfant dont la date et le lieu de naissance sont affichés afin que l' on puisse faire des corrélation avec les fichiers des enfants en recherche .Dans les familles cela peut être un père , une père de naissance ou des frères et sœurs .

Voir le profil de l'utilisateur
Eh bien je ne suis pas psy mais je trouve que tu fais bien de vider ton sac pour faire le tri dans ta colère. Very Happy
Je comprends et partage celle que tu ressens vis-à-vis de l'Etat et de ce qu'il autorise, pour ne pas dire favorise : nous déposséder purement et simplement de toute identité de naissance pour ne laisser QUE l'identité d'adoption. Nous avons une partie d'innée (nos gènes) et une partie d'acquis (notre éducation) et nous nous sommes construits sur ces deux bases, en retirer une nous laisse bancal, forcément.

En revanche il te faudrait échanger avec des mamans de l'ombre ou encore lire des livres dans lesquels elles ont témoigné car ce sont aussi bien souvent des victimes de l'abandon sous X et elles n'ont pas choisi ou pas mesuré les conséquences de leur choix (parce qu'on n'a pas pris le temps de le leur expliquer) tant sur elles-mêmes que sur l'enfant qu'elles ont confié.

A l'hopital Antoine Béclère (que je connais bien pour y avoir accouché 4 fois mais tjrs en repartant avec mon bébé je précise Very Happy ) il y a une pedopsychiatre spécialisée dans l'abandon sous X : Myriam Szejer.

Bref, de mon petit avis de née sous X tu vis avec deux colères : la première contre l'X est saine et justifiée, la seconde l'est beaucoup moins car tu ne connais pas l'état d'esprit dans lequel était ta mère de naissance au moment de ton abandon et tu ne sais pas non plus dans quelle mesure elle était bien informée au moment d'opter pour l'anonymat. Je pense aussi que pour sa propre estime de soi il faut être très prudent dans les jugements que l'on a vis-à-vis de celles qui nous ont mises au monde et qu'on se sent mieux qu'on n'éprouve pas ou plus de rancoeur à leur encontre Surprised .

Voir le profil de l'utilisateur
Hello,


dans l'autre post, tu parlais de retrouvailles et de tes recherches. Peux-tu nous dire comment as-tu fait pour retrouver, et comment se sont passées tes recherches ?!

Concernant les mère de naissance, il est vrai qu'il ne faut pas juger hâtivement car certaines n'ont pas eu le choix, ont été forcées etc.
Mais il ne faut pas non plus penser que tout le monde est beau et gentil, car il existe malheureusement des personnes sans scrupules. Cela dit, j'ose espérer que ce n'est pas la majorité.

Ce que je reprocherai, ce n'est pas le fait de confier son enfant, mais bel et bien de ne rien lui laisser comme information pour qu'il puisse se construire. Comment penser qu'on peut laisser un bébé sans se dire qu'un jour il voudra certainement savoir d'où il vient et que cette quête difficile le fera souffrir ?
Surtout qu'il est toujours possible, même des années après, de percuter cela et de revenir déposer des infos dans le dossier ASE.

Alors je comprends ton ressenti. Si tu l'as retrouvé, peut-être n'as-tu pas eu les réponses que tu voulais avoir, peut-être as-tu été déçu. Mais ce qu'il faut se dire aussi, c'est que même si tu as été abandonné, tu as aussi été adopté et finalement, quand l'adoption est réussie, c'est très rassurant de se dire que c'est peut-être mieux ainsi que d'avoir grandi avec une mère qui ne voulait pas de nous.

Mais évidemment ça n'enlève en rien la souffrance de ce premier abandon, les questionnements et cette colère vis à vis de la loi qui permet que de tels actes soient commis. On "largue le paquet", on lui change son identité, on efface toute trace de son passé, on lui trouve une bonne famille, et basta. Tout en pensant que ça suffit, qu'on peut s'en contenter, et qu'il n'y a pas de questions à se poser ... voilà comment pensent les politiques, voilà comment pense l'état français depuis 1941 AU MOINS ! La France, cette pauvre France où le SECRET est ROI !

Je rejoins Isa sur le fait qu'on se sent mieux quand on éprouve pas de rancoeur (envers la mère de naissance). C'est assez vrai pour tout dans la vie d'ailleurs. C'est clair que c'est pas toujours évident, il faut faire son deuil. Mais c'est une étape à passer pour avancer.

Pour ma part, j'ai rien trouvé a part un prénom. Je ne compte pas m'arrêter là, et espère toujours, mais j'ai aussi eu une prise de conscience récente, qui est que malgré la colère et le combat à poursuivre, je ne veux pas pourrir les belles choses que j'ai ou que j'ai construites dans ma vie actuelle, au profit d'une recherche qui d'une part n'aboutira peut-être jamais, et d'autre part ne DOIT pas me pourrir la vie jusqu'à la fin. Je le refuse, c'est dur de naître de personne mais je rejette la fatalité.
Car je me suis bien rendue compte pendant mes recherches intensives qu'il n'y avait pas que moi qui souffrait. Le fait est qu'à cause de cette loi, le né sous x souffre, mais son entourage souffre aussi, ce que l'on appelle les "dommages collatéraux".

Que l'on ait trouvé ou pas, il y aura toujours des hauts et des bas, des moments de questionnements, de tristesse, mais il faut aussi se raccrocher à ce que la vie nous a offert de beau.

Bon courage à toi et à tous, et gardons espoir, surtout !

Je t'invite Jipé, à venir nous rejoindre si tu le peux, à la manif' prévue le 28 mai sur le parvis des droits de l'homme au Trocadéro à Paris, à partir de 15h. Toutes les associations ensemble pour montrer qu'on existe, qu'on ne lâche rien et que la loi doit changer !

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum